Exceptionnel! Vu du ciel, découvrez le plus gros chantier de Liège, entre le pont Kennedy et le pont de Fragnée (video)

On est exactement à mi-parcours du vaste chantier d’aménagement de la rive gauche de la Meuse à Liège. Grâce au drone de Sudpresse, vous allez découvrir ce chantier de 2 km vu du ciel, du pont Kennedy jusqu’au pont de Fragnée.

1936551707_B971465726Z.1_20131123003139_000_G7V1I6VFS.1-0.jpg

Transformé la véritable « autoroute urbaine » en « boulevard urbain » où la vitesse sera limitée à 50 km/h, tel est l’objectif des travaux d’aménagement de la rive gauche de la Meuse. C’est l’entrée sud de Liège, l’automobiliste doit comprendre qu’on rentre en agglomération et qu’on doit diminuer sa vitesse. Promenade piétonne et cycliste le long de la Meuse vont aussi permettre aux habitants de renouer avec le fleuve.

Mais c’est aussi le cauchemar des automobilistes depuis un an. Aux heures de pointe, le quai de Rome, mais surtout le pont Albert 1er, se transforme en longue file de véhicules. À ce niveau, la fin de la première partie du chantier, prévue à la mi-décembre, permettra de fournir cinq bonnes nouvelles :

1. La desserte de la Capitainerie va être rouverte à la circulation, permettant aux véhicules venant du pont Albert 1er de reprendre directement les quais.

2. Dans le rond-point des Prémontrées, le tourner à gauche vers le rond-point des Chiroux, à l’essai depuis deux semaines, va être maintenu et permettra l’entrée en ville par le boulevard Destenay.

3. La desserte le long de l’Evêché va être rouverte et permettra à nouveau l’accès au boulevard Piercot.

4. La desserte du boulevard Frère Orban (de la rue Raikem jusqu’à l’avenue Blonden) est aussi bientôt terminée.

5. Les deux nouvelles voiries du quai de Rome se terminent.

Mais à la mi-janvier, un autre point noir pointe son nez : la fermeture de la trémie et de l’avenue Blonden ! En cause : la construction du fameux tunnel de 400 mètres qui permettra la sortie de la ville vers le quai de Rome.

Comment vont dès lors faire tous les véhicules qui quittent la ville par le boulevard d’Avroy ? « On étudie toujours la solution avec la police de Liège, explique Lucie Gerardy, l’ingénieur en chef du chantier. Mais il est fort probable qu’ils devront tourner au bout du boulevard d’Avroy comme pour retourner en ville, mais ils emprunteront ensuite la rue Raikem pour reprendre le long de la Meuse vers le quai de Rome. »

Cela promet quelques files aux feux rouges avec les véhicules reprenant vers le Centre-Ville et avec les voitures et les bus provenant de la rue des Guillemins et de l’avenue Blonden côté Meuse…

 

Les commentaires sont fermés.